Bully Wiki

Bienvenue sur Canis Canem Wiki !

L'administration vous recommande d'utiliser ce wiki en thème sombre.

EN SAVOIR PLUS

Bully Wiki
Advertisement
Bully Wiki

Canis Canem Edit (Bully en version originale) est un jeu vidéo de la série Bully. C'est un jeu d'action-aventure développé par Rockstar Vancouver et édité par Rockstar Games. Le jeu est sorti sur PlayStation 2 le 17 octobre 2006.

Description[]

"L'histoire est centrée sur Jimmy Hopkins, un adolescent qui s'est fait exclure de toutes les écoles qu'il a fréquentées. Laissé à lui-même après que sa mère l'abandonne à Bullworth pour partir à sa cinquième lune de miel, Jimmy doit se faire un nom dans cet établissement complètement dément. Il devra se battre pour ce qu'il pense juste et se frotter aux menteurs, tricheurs et snobs qui sont les personnes les plus populaires de l'école. Si Jimmy parvient à survivre à l'année scolaire et à se montrer plus malin que ses rivaux, il pourrait bien devenir le roi de l'école."
Rockstar Games

Canis Canem Edit se présente comme un jeu à monde ouvert, dans lequel le joueur incarne un adolescent à problème qui arrive dans un nouvel établissement. Le jeu est un GTA-like, d'ailleurs développé et produit par Rockstar Games, développeur de la série des Grand Theft Auto (GTA).

Chronologie[]

La date à laquelle le jeu se déroule est largement incertaine. Conception influences (de voitures et de l'architecture) font état d'un paramètre possible dans les années 1980 ou 1990, mais il y a aussi d'autres objets faisant allusion à un cadre en 2006, 2007 ou 2008.

  • Une référence à l'année 1992-1995 étant que le réglage peut être vu dans un des différents mini-jeux de machines d'arcade.
  • Drapeaux sportives scolaires montrent l'école en tant que champions récemment, en 1998-1999.
  • Une affiche peut être vu dans le Clubhouse Jock qui remonte à 2005, et un autre à 2007.
  • L'année 2007 peut être vu sur les avis sur la paroi du dortoir des garçons.
  • M. Galloway fait allusion à surfer sur "sites douteux" sur Internet. En outre, deux ordinateurs de bureau qui ressemblent à des ordinateurs des années 90 et du début des années 2000 peuvent être trouvés dans la chambre à coucher du sous-sol de l'aile Comics Dragon.
  • Contrairement à ce qui précède, la bibliothèque de l'école a un matériel daté, les ordinateurs à écran monochrome des années 70, 80.
  • Une réplique de Bryce Montrose suggère que le jeu prend place dans les années 2000.

Finalement, Rockstar Games dévoile sur Facebook que le jeu débute à l'automne 2006 faisant que le jeu se termine à l'été 2007[1].

Synopsis[]

Le jeu se déroule à la Bullworth Academy, un pensionnat indépendant fictif dans l'État de la Nouvelle-Angleterre des États-Unis. Jimmy se retrouve inscrit à l'école lorsque sa mère, nouvellement mariée, et son cinquième Beau-père partent en croisière pour une lune de miel pendant une année. L'école est située dans la ville fictive de Bullworth, qui ressemble à celle du Connecticut. L'école elle-même est une conception néogothique classique et est semblable à beaucoup d'autres écoles et collèges publics au Royaume-Uni et la Nouvelle-Angleterre, en particulier Fettes College à Edimbourg.

Résumé[]

Chapitre 1 : Nouveaux amis et nouveaux ennemis[]

Jimmy arrive dans la Bullworth Academy afin que sa mère puisse partir en lune de miel avec son nouveau mari.

A son arrivée, Jimmy s'attire les foudres d'une bande, les caïds. Il rencontre aussi un autre étudiant, qui a pour objectif de devenir le roi du campus, Gary Smith. Ce dernier, craignant que Jimmy souhaite la même chose que lui, il ligue les caïds contre Jimmy.

Jimmy réussit finalement à faire des caïds, ses alliés.

Chapitre 2 : Le Blues du Bourge[]

L'automne arrive, et les problèmes avec les bourges aussi. Jimmy veut s'en prendre aux bourges, ce qui arrange bien Gary Smith qui en profite pour les monter contre lui. Cependant, après une lutte entre les deux camps, Jimmy l'emporte et obtient aussi le respect de la bande.

Chapitre 3 : L'amour fait tourner le monde[]

L'hiver est tombé et Jimmy veut s'allier avec les blousons noirs. Cependant, Gary tente, encore, de se mettre sur son chemin et réussit à faire naitre des tensions entre les deux groupes. Après plusieurs tentatives de la bande pour faire chuter Jimmy, c'est ce-dernier qui leur montre celui qui est le meilleur des deux et gagne leur respect.

Chapitre 4 : Un esprit sain dans un corps sain, et autres mensonges[]

Avec trois bandes à sa botte, Jimmy vise plus haut en tentant d'obtenir le respect des deux autres bandes du campus : les fayots et les sportifs. Pour réaliser son plan, Jimmy commence par les fayots pour enfin affronter les sportifs. Après l'affrontement du chef des fayots, il les aide pour qu'ils les aident à affronter le chef de la bande des sportifs. Jimmy réussit son plan et gagne leur respect.

Chapitre 5 : Décadence et grandeur de Jimmy Hopkins, 15 ans[]

Jimmy est maintenant à la tête du campus, mais Gary envie toujours sa place, pour ça, il se ligue avec les zonards pour faire chuter son ennemi. Ces-derniers attaquent donc toutes les autres bandes, ce qui réussit. Jimmy est donc obligé d'affronter Edgar Munsen, le chef de la bande pour obtenir la vérité. Ensemble, la bande et Jimmy, ils entrent dans le bahut, qui est en pleine émeute afin que Jimmy affronte Gary et le bat. Une fois fait, Gary est déchu et Jimmy devient le roi du Bahut.

Annonces[]

Le jeu est annoncé pour sortir en 2006 sur Sony PlayStation 2.

Développement[]

Le développement de Canis Canem Edit débute aux alentours de 2003 dans les studios de développement canadiens Barking Dogs Studios, dont le nom deviendra Rockstar Vancouver suite au rachat de ces studios par l'éditeur américain Rockstar Games. Le rachat de l'entreprise provoque également une mise en marche plus prononcée du développement du jeu. De nombreux modèles bêta de personnages sont disponibles dans les fichiers du titre. Malgré la qualité parfois médiocre de ces fichiers, ils permettent de découvrir une version très ancienne du jeu, alors qu'il n'était encore qu'en développement.

Canis Canem Edit fait appel au moteur de jeu RenderWare, celui utilisé notamment par la série Grand Theft Auto à l'époque, et utilise certaines mécaniques de jeu héritées de Grand Theft Auto: San Andreas. Rockstar Vancouver décide également de concevoir une apparence unique pour chaque élève de l'école et, malgré certaines limites techniques de l'époque, une personnalité propre. Bien que de nombreuses fonctionnalités ont été entièrement réinventées, il existe une quantité considérable de contenus et de fonctionnalités issues de Grand Theft Auto: San Andreas tels que certains éléments de gameplay, certains modèles 3D présents dans le jeu comme des voitures, des sons et d'autres détails divers.

Les premières informations dévoilées par Take-Two Interactive, société-mère de Rockstar Games, présentaient le jeu sous une forme particulière. Elle mettait en scène Jimmy Hopkins, personnage principal de Canis Canem Edit, comme un véritable tyran que le joueur est amené à incarner. De plus, les captures d'écran publiées dans le magazine dans Electronic Gaming Monthly montraient notamment Jimmy en train de frapper un autre élève de la Bullworth Academy. Tout ceci mena à une controverse autour de la sortie du jeu.

Gameplay[]

Le jeu offre une totale liberté d'action au joueur dans une ville des États-Unis d'Amérique. Le jeu est un GTA-Like permettant au joueur de jouir d'une liberté d'action énorme. Le joueur peut décider d'avancer dans l'aventure en faisant les missions, en participant aux différents cours ou en explorant la ville et le campus. Les cours sont des mini-jeux qui au fur et à mesure que le joueur progresse, les mini-jeux deviennent plus compliqués nécessitant que le joueur progresse. Les cours permettent d'obtenir des bonus, tel que s'excuser auprès des autorités et des items supplémentaires.

Enfin, Jimmy peut obtenir des armes non létales, des véhicules ne nécessitant pas le permis (Jimmy n'ayant que 15 ans) et des actions comme interagir avec tous les civils et les autres étudiants dans la ville. Cela lui permet de les agresser, d'interagir poliment avec eux voire d'embrasser certains étudiants.

Apparitions[]

Personnages[]

Article principal : Personnages dans Canis Canem Edit

Centraux[]

Principaux[]

Factions[]

Lieux[]

Objets[]

Article principal : Objets

Véhicules[]

Article principal : Moyens de transport

Réception[]

Canis Canem Edit est bien globalement bien reçu par les critiques. Le jeu reçoit la note de 89/100 par IGN, 16/20 par Jeuxvidéo.com et 87/100 par Metacritic. Les critiques louent l'histoire du jeu, la façon dont elles sont gérées et comparent sa difficulté à celle des Grand Theft Auto.

Controverses[]

Avant et après sa sortie, Canis Canem Edit cause un lot de controverses de la part des parents et des éducateurs. Ils critiquent le contenu mature des précédentes œuvres de Rockstar Games, en particulier le mod Hot Coffee de Grand Theft Auto: San Andreas. Le titre original du jeu, Bully est lui-même controversé en raison de sa signification qui peut être "brute" ou "brutaliser", c'est l'une des raisons pour lesquelles le jeu est d'ailleurs nommé Canis Canem Edit dans la région PAL et qui se traduit par "chien mange du chien" en latin. Tandis que des groupes comme Bullying Online et Peaceaholics critiquent le jeu pour la glorification et l'anecdotisation de la violence à l'école, certains groupes, au contraire, apprécient les actes du protagoniste, défendant les victimes et faisant une croisade contre les violences au sein de son établissement scolaire. La majorité des critiques prononcées le sont avant l'accès du contenu par le public. En 2006, le jeu est classé "Teen" (T) par l'ESRB aux États-Unis d'Amérique, PEGI 16 ans par le PEGI en Europe et 15 par la BBFC au Royaume-Uni, en autres. Yahoo! répertorie le jeu comme l'un des dix jeux les plus controversés de l'histoire.

Sexualité[]

La sexualité est un thème récurrent dans Canis Canem Edit. Cinq missions nécessitent que Jimmy rend service à des filles en échange de baisers. De plus, le cours dessin permet d'améliorer l'habilité de Jimmy à parler aux filles, lui offrant la possibilité de draguer ces dernières afin d'obtenir un bisous qui régénère la vie du joueur ou lui donne un bonus de vie supplémentaire.

Cependant, cela ne joue pas un rôle important dans l'histoire et n'est strictement optionnel. D'autres thèmes sexuels sont abordés par le professeur de sport qui aurait dragué des écolières à l'école, par les étudiants qui lisent des magazines pour hommes. Un magasin pornographique nommé "Come Hither" à Bullworth Town, bien que Jimmy ne puisse y accéder.

Jimmy peut embrasser des garçons dans le jeu. Cela a été considéré comme inapproprié pour être vendu dans certaines zones du monde en raison de l'accessibilité de contenus homosexuels par des enfants, mais au vu de l'optionalité de ce contenu, Rockstar Games n'a pas censuré le contenu. Le studio se défend qu'il n'y a rien de mal dans l'homosexualité.

Pays[]

États-Unis d'Amérique[]

Avant la sortie du jeu et la classification par l'ESRB, Jack Thompson entreprend une attaque en justice pour interdire la vente du jeu en magasin en Floride. Jack qualifie le jeu de nuisant. Il intervient également sur le plateau de l'émission Attack on the Show tandis Adam Sessier argumente contre lui sur The Loop. La requête de Thompson, déposée auprès de la cour d'appel des États-Unis pour le onzième circuit, demande à ce que Walmart et Take-Two Interactive fournisse une copie du jeu pour qu'une tiers partie indépendante joue au jeu et détermine si c'est une nuisance pour le public de l'État de Floride. Le 11 octobre 2006, le juge Ronald Friedman ordonne à Take-Two Interactive et Rockstar Games de fournir une copie dans les vingt-quatre heures suivantes. Le 13 octobre 2006, le juge Friedman délibère en faveur de la vente du jeu, indiquant qu'aucun contenu du jeu n'est pas déjà présent dans les programmes TV du soir. Thompson répond directement au juge avec un discours enflammé. Des tentatives similaires ont également vu le jour par l'organisation caritative Bullying Online et par le député travailliste Keith Vaz au Royaume-Uni. Avant la sortie, Thompson écrit une lettre à l'ESRB pour leur souhaiter bonne chance avec leur classification Teen alors que Jimmy peut embrasser des garçons. L'ESRB répond alors qu'ils sont déjà au courant de cette mécanique de gameplay.

Lors des premiers retours du jeu par les médias publics, ceci sont positifs. Ils décrivent le jeu comme un Free-form, se focalisant sur la construction d'un réseau social et l'apprentissage de nouvelles compétences grâce aux classes le tout accompagné de sanctions lorsque le protagoniste est méchant.

Royaume-Uni[]

Le député travailliste Keith Vaz a tenté de faire interdire ou reclassifier le jeu en 18 avant sa publication et avant la finalisation du contenu, lorsqu'il a été classifié 15. Currys et PC World, tous deux possédés par DSG International, annoncent qu'il ne souhaitent pas vendre le jeu car il n'est pas family-friendly. Le communiqué officiel indique que le contenu de violence entre les enfants est trop explicite et qu'ils n'ont pas pris cette décision à la légère au vu de leur relation avec Rockstar Games. Cependant, malgré cette décision, d'autres enseignes, dont GAME, HMV, Woolworths et Virgin Megastore annoncent leur intention de vendre le jeu. Les magasins de DGS vendent, tout de même et ironiquement, d'autres jeux Rockstar Games dont les Grand Theft Auto et Manhunt qui sont classifiés 18, contrairement à Bully et son 15.

Brésil[]

Au Brésil, le jeu est banni. En avril 2008, la justice brésilienne interdit la vente, l'import et la disponibilité du jeu dans les maisons brésiliennes. La décision provient du juge Flácuo Mendes Rabelo de l'État de Río Grande do Sul et est la conséquence d'un rapport psychologique avançant que le jeu pourrait être nocif pour les enfants et les adultes. Toute personne en possession du jeu s'expose à une amande de R$1,000.00. Malgré ça, de nombreuses copies illégales du jeu sont présentes dans le pays. Le 23 juin 2016, le jeu est désormais autorisé.

Récompenses[]

2006[]

GameSpot[]

Catégorie Destinataire Résultat
Best Original Music Bully (Original Soundtrack) Remporté
Game of the Year Canis Canem Edit Nominé

2007[]

10th Annual Interactive Achievement Awards[]

Catégorie Destinataire Résultat
Outstanding Achievement in Character Performance - Male Canis Canem Edit Nominé
Outstanding Achievement in Character Performance - Female Canis Canem Edit Nominé

Autres[]

Le jeu a été désigné comme l'un des 52 jeux de 2006 auxquels il faut jouer par Gaming Target. En 2010, le jeu est inclus dans le livre 1001 Video Games You Must Play Before You Die (pouvant être traduit par "1001 jeux auxquels vous devriez jouer avant de mourir"). Enfin, la version PS3 a reçu la récompense "platinium" par Entertainment and Leisure Software Publishers Association (ELSPA), indiquant que le jeu s'est écoulé à plus de 300 000 copies au Royaume-Uni.

Éditions[]

Édition Spéciale[]

La version PlayStation 2 du jeu est également disponible aux États-Unis dans une édition spéciale qui comprend une bande-dessinée et une dodgeball (une balle au prisonnier) du même style que celles utilisées dans le jeu, avec le mot Bully inscrit en relief.

Bully: Scholarship Edition[]

Article principal : Bully: Scholarship Edition

Sorti en 2008, Bully: Scholarship Edition est un portage à destination de la Xbox 360, Wii et Windows comprenant du nouveaux contenus tel que des tâches, des personnages, des succès ou encore des cours.

Bully: Anniversary Edition[]

Article principal : Bully: Anniversary Edition

Sorti en 2016, Bully: Anniversary Edition est un portage de Bully: Scholarship Edition sorti huit années auparavant. Cette version n'apporte aucune nouveauté par rapport à la version précédente.

Bande son[]

Canis Canem Edit a le droit à sa propre bande originale. Elle est composée par Shawn Lee, dure 59 minutes et comporte 26 pistes. Elle est sortie le 17 octobre 2006.

Anecdotes[]

Films[]

  • Le costume que porte Jimmy Hopkins dans la tâche "Halloween", est le même costume que porte l'antagoniste principale, Johnny Lawrence, chef des Cobra Kais, dans Karate Kid.
  • Le costume de Peter durant "Halloween" est similaire à celui de Ralphie dans le film de 1983, Christmas Story.
  • Le mot de passe des fayots qui mène à l'observatoire est 1138, une référence à la signature Easter egg de George Lucas présente dans ses films en hommage à son premier film THX 1138.
  • La citation "I'm the daddy now." de Jimmy est probablement une référence au film de 1979 Scum.
  • L'horloge de la tour est bloquée sur la même heure que celle dans Retour vers le futur.
  • Les étudiants font une mention à Le Bal de l'horreur lorsqu'ils discutent de leur futur propre bal de promo dans le chapitre 6.
  • Dans une commission à Bullworth Town, Tobias Mason dit "Dude, where's my bike?" ce qui est une référence au film Eh mec ! Elle est où ma caisse ? dont le titre original est Dude, where's my Car?.
  • La plupart des véhicules ont pour immatriculation "BDR 529", une référence à la plaque de la Bluesmobile dans le film The Blues Brothers.
  • Les portes à Blue Skies Industrial Park dans lesquelles Russell fonce lors de la tâche "Intrusion - Acte I" sont très similaires à celles de Jurassic Park. La forteresse quant à elle, ressemble à celle de Mad Max 2 : Le Défi.
  • Fatty Johnson salue ses amis Fayots et les autres élèves avec "Hailing frequencies open", pouvant se traduire par "des fréquences d'appel ouverte", en référence à Star Trek.
  • Lorsque Melvin O'Connor est assommé, il fera une référence au Black Knight de Monty Python : Sacré Graal !.
  • Si Jimmy est assommé durant le Défi des bourges, lorsqu'il réapparaît, Justin dira "Just Like Rocky", pouvant se traduire par "Tout comme Rocky", une référence à la série Rocky.
  • La façon dont les Fayots se vengent des Sportifs dans le chapitre 4 est similaire au film Les Tronches.
  • Si le joueur se bat contre Trent Northwick et se cache, Trente dira "Jimmy Hopkins come out and play-aay!", pouvant se traduire par "Jimmy Hopkins sort et viens jouer-er !" . Edward Seymour II dit aussi "Come ou to play-ay!" lorsque Jimmy se planque. Les deux citations sont des références au film Les Guerriers de la nuit (titre original : The Warriors) de 1979, qui a d'ailleurs été adapté en jeu vidéo par le studio Rockstar Games.
  • Lorsque Vance Medici est assommé il dira "You're tearin' me apart" qui est dit par le personnage de James Dean, Jim Stark, dans le film La Fureur de vivre et même, peut-être, The Room.
  • La rivalité grandissante entre les Bourges et les Blousons noirs est similaire à celle entre les Greasers et les Socs dans The Outsiders de 1983. Lefty semble inspiré de Johnny Cade du film The Outsiders.
  • Lorsque Vance est assommé, il peut dire "I could have been a contender", pouvant se traduire par "J'aurais pu être un prétendant", une référence au film Sur les quais.

Jeux vidéo[]

Rockstar Games[]

Autres[]

  • Ray Hughes fait une référence à Mario de la franchise Super Mario Bros. Il fait également référence au débat médiatique entourant le jeu avant sa sortie annonçant que les joueurs reproduiront la violence du jeu à l'école.

Comics[]

  • Ray Hughes fait plusieurs références aux comics :
    • Wolverine en imitant le son de la sortie des griffes du personnage. Il cite également le personnage.
    • Les Avengers en disant "Avengers, assemble!".
  • Lors du combat contre Russell Northrop, ce dernier fait référence à Hulk en disant "Russell Smash!".

Littérature[]

  • Melvin menace et interpelle les autres en utilisant des références à Jabberwocky de Lewis Carroll.
  • Plusieurs Blousons noirs citent Outsiders de S. E. Hinton. Par ailleurs, la rivalité entre les sportifs et les Blousons noirs est également une référence à ce livre. Enfin, le nom original de la tâche "La baston", "The Rumble" a le même nom qu'on chapitre opposant les deux factions.
  • Mlle Danvers est nommée très similairement à Mme Danvers du livre Rebecca de Daphne du Maurier. Les deux femme sont célibataires, dans la moyenne, et dévouées à leur supérieur bien Miss Danvers est moins cruelle que son homologue du livre.
  • Beaucoup de parallèles peuvent être faits entre Jimmy Hopkins et Holden Caulfield de L'Attrape-cœurs, écrit par J. D. Salinger. Les deux personnages ont été exclus de plusieurs écoles. Jimmy utilise d'ailleurs l'insulte préférée de Holden Caulfield dès le début. De plus, il peut acheter un couvre-chef de bûcheron plutôt similaire à celui décrit dans le livre et porté par le personnage.
  • Dans la dernière tâche, "Bagarre générale", la tête de la mascotte est mise sur un piquet au centre d'un feu. Cela est une référence au livre écrit par William Golding, Sa Majesté des mouches.
  • Fatty cri "the horror, the horror" lorsqu'il a sa tête de plongée dans les toilettes, faisant référence aux derniers mots de Kurtz dans Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad.
  • Plusieurs personnages font références au roman Moby-Dick :
    • Fatty murmure une version inversée d'une ligne de vengeance lorsqu'il est assommé.
    • Pedro fait une référence à la phrase d'introduction, "Call me Ishmael".
    • Lorsque Ray commence à se battre, il cite Ahab. Il le fait également lorsqu'il se fait assommer.
  • Clint, aussi connu sous le nom de Henry, fait référence, que ce soit par son nom ou par sa personnalité, à Henry Bowers du roman Ça écrit par Stephen King. Henry fait des références à la maltraitance des animaux, bien que plus subtilement que Bowers. Henry est coulrophobe, la peur irrationnelle des clowns, une référence au personnage principal du roman.

Télévision[]

  • Parfois, lorsque Omar Romero est assommé, il dit "I'm coming, Elizabeth", une référence à la sitcom Sanford and Son, diffusée pour la première fois en 1970.
  • Lorsque l'alarme incendie est activée, Bif Taylor peut dire "Saved by the Bell" (en français, l'expression est "sauvés par le gong"), une expression commune inspirée par le film de 1990, Sauvés par le gong, dont le titre anglais est Saved by the Bell (en).
  • Dans la tâche "Du mauvais côté de la ville", Algie fait une référence à South Park, une série animée pour adultes, en parlant de son poids. De plus, Seth fait également référence avec l'un de ses dialogues à la série.
  • Une des cotations de Justin Vandervelde fait référence à la réplique culte de Bugs Bunny.

Autres[]

  • Dans une vidéo où Gerry Rosenthal répond aux questions des fans, il révèle qu'il n'était pas la voix initialement du personnage et qu'il n'a pas fait la motion capture, assurée par un autre.[2]
    • Selon la rumeur, la voix originale du personnage était faite par Daniel Zaitchik, déjà crédité pour Motion Capture Performer. Sa voix peut être entendue, bien que pas clairement, dans le fichier BoysDormRoom04.wav.
  • Un son de la tronçonneuse et de rire peut-être entendus dans une maison auprès de celle de Zoe dans Blue Skies Industrial Park.
  • Damon porte différentes chaussures dans les cinématiques. Hors tâches, il porte des chaussures bleues et blanches, comme Ted. Dans les cinématiques elle sont marron, comme la version Damon par Tyler Wilson.
  • Le soir, après 20 heures, des extraits bibliques peuvent être entendus.
  • Les pions ne poursuivent jamais Jimmy dans le dortoir des filles. Ils sont substitués par les surveillantes femmes afin de respecter les genres des dortoirs.
  • Durant le troisième chapitre, la neige est présente. Si Jimmy ne se couvre pas suffisamment, il grelottera et perdra de la vie. Cette fonctionnalité est réimplantée dans Red Dead Redemption II sorti en 2018.
  • Jimmy peut tagger par-dessus tous les tags déjà réalisés par les autres élèves.
  • Durant le premier chapitre, les Caids ne poursuivent pas Jimmy si ce dernier se place auprès d'un pion.
  • Jimmy peut jouer avec d'autres personnages au frisbee en leur lançant dessus.
  • Lorsque Jimmy n'a pas suffisamment d'argent pour acheter des boissons aux distributeurs, il l'a vandalisera plusieurs fois jusqu'à l'obtention d'une cannette.

Galerie[]

Images[]

Promotionnelles[]

Téléchargeables[]

Vidéos[]

Voir aussi[]

Bully Scholarship Edition03
Premier remastered du jeu
Bully Anniversary Edition01
Deuxième remastered du jeu

Références[]

  1. Canis Canem Edit63

    Bienvenue Bullworther au semestre de l'automne 2006

  2. "Garry Rosenthal - Questions & Answers" - SWEGTA sur YouTube

Liens externes[]

Navigation[]

Canis Canem Edit(C)
Médias Jeux vidéo Canis Canem Edit(C)Bully: Scholarship Edition(C)Bully: Anniversary Edition(C)
Bandes originales(C) Bully (Original Soundtrack)
Environnement Personnages(C)Factions(C)Bandes(C)Animaux(C)Bullworth(C)Clubs(C)
Items Objets(C)Armes(C)Moyens de transport(C)Objets(C)Tenues(C)Objets à collecter(C)
Gameplay(C) Tâches(C)Cours(C)Commissions(C)Boulots(C)Chapitres(C)Activités(C)
Monde réel Rockstar Games Rockstar GamesRockstar VancouverRockstar Games Social ClubMembresRenderWareGamebryo
Plateformes de jeux SonyPlayStation 2(PS3PS4)
Autres Achèvement des 100 %CodesCréditsInterprètesUnivers 3DUnivers HD
Bully(C)
Médias Jeux vidéo Canis Canem Edit(C)Bully: Scholarship Edition(C)Bully: Anniversary Edition(C)
Bandes originales(C) Bully (Original Soundtrack)
Environnement Personnages(C)Factions(C)Bandes(C)Animaux(C)Lieux(C)Clubs(C)
Items Objets(C)Armes(C)Tenues(C)Moyens de transport(C)Objets à collecter(C)
Gameplay(C) Tâches(C)Cours(C)Commissions(C)Boulots(C)Chapitres(C)Activités(C)
Monde réel Rockstar Games Rockstar GamesRockstar VancouverRockstar New EnglandRockstar Games Social ClubRockstar Games LauncherMembresRenderWareGamebryo
Plateformes de jeux SonyPlayStation 2(PS3PS4)MicrosoftXbox 360(Xbox OneXbox Series)WindowsNintendoWiiAndroidiOS
Autres Achèvement des 100 %Succès et trophéesCodesCréditsInterprètesUnivers 3DUnivers HD

Pour plus de navigation, voir Canis Canem Edit/Navigation.

Advertisement